Thermographie appliquée au bâtiment

La thermographie est une technique qui permet, de mettre en évidence, à distance, et grâce à la visualisation des rayonnements infrarouge, les défauts et les faiblesses de l’isolation d’un bâtiment (ponts thermiques, zones non isolées…). Le procédé permet de vérifier la qualité de mise en œuvre et de détecter les ponts thermiques d’une construction.

Non destructive, la thermographie infrarouge permet d’identifier et de localiser précisément les pertes de chaleur, la présence d'humidité et les défauts d'étanchéité des bâtiments, qui deviennent visibles grâce aux données des images récoltées.

Ainsi, la thermographie est un outil complémentaire du Diagnostic de Performance Energétique. Il permet de sensibiliser les occupants de l’immeuble par l’image et surtout, il constitue un outil pertinent (mais non obligatoire) pour réaliser des préconisations efficientes.

La norme NF EN 13187 régit les règles à suivre à travers 18 points.

Chiffre

Les bâtiments contribuent pour 35% à l’émission de gaz à effet de serre. Egalement, les bâtiments enregistrent en moyenne 30% de déperdition énergétique.

La thermographie aérienne

La thermographie aérienne par scanner infrarouge est une technique qui permet de mesurer et d’illustrer le « flux radiatif » émis par les toitures survolées. Souvent commandité par des acteurs institutionnels (Mairie, Communauté de communes ou d’agglomération), elle permet aux usagers de mesurer les déperditions de chaleurs et de les comparer aux autres habitations. Elle est réalisée par une caméra thermique et un ballon captif installés sur un avion ou encore, par un drone.